,

Je cuisine feng-shui….

Comment appliquer le feng-shui à l’alimentation

Les principes feng-shui appliqués à la cuisine

Le prochain e book que je vais vous proposer va s’appeler « Je cuisine feng-shui… ». A la suite de « Je travaille feng-shui » mis en ligne sur Amazon en juillet, vous y découvrirez des recettes de cuisine utilisant les principes des 5 éléments et de leur énergie en fonction des saisons.

Etape 1: les 5 éléments et les saisons

On peut classifier les aliments en fonction des saisons et de l’élément associé: Printemps/Bois, Eté/Feu, Automne/Métal, Hiver/Eau et la Terre pour la 5ème saison, cette saison qui intervient entre l’été et l’automne. Les fruits représentent le printemps donc le Bois. Mais on a aussi des fruits en Eté et en Hiver. Les produits animaux représentent l’élément Eau de l’Hiver. Mais certains vont représenter le Feu ou le Bois…

Les autres étapes…

Il s’agira effectivement de déterminer l’énergie propre à chaque composante de l’alimentation, énergie qui peut d’ailleurs être modifiée selon la méthode de cuisson par exemple…..Les associations se feront ensuite de manière à dynamiser l’un ou l’autre des éléments, selon la personne, son état d’esprit ou sa santé. On pourra dans tous les cas, harmoniser ses repas comme on harmonise son intérieur.

Respecter les cycles des saisons…

Ce serait déjà une attitude intéressante d’harmoniser votre alimentation en fonction des saisons:

  • La vache produit du lait au printemps et en été pour nourrir les veaux; normalement, nous ne devrions consommer des laitages que pendant cette période.
  • Les oléagineux (noix,noisettes, amandes, pistaches, graines de sésame…) les remplacent avantageusement en automne et en hiver.
  • Les céréales engrangées en fin d’été ne devraient être consommées qu’en automne et en hiver (germées au printemps).
  • Si on veut que les légumes remplissent leur mission notamment au niveau de l’immunité, mieux vaut consommer ceux qui poussent dans la saison concernée.
  • La viande et le poisson ne devraient être consommés qu’en hiver. De mars à septembre, on peut les remplacer par les œufs et les laitages.

En Chine les saisons sont découpées différemment de ce que nous connaissons: les dates de solstice ou d’équinoxe correspondent au milieu de la saison et non pas au début. Par exemple, nous sommes en automne…. le 23.09 date de l’équinoxe cette année, sera le milieu de l’automne et non pas son début; nous sommes donc en automne…. le solstice d’hiver correspond au milieu de l’hiver, et nous serons donc au milieu du printemps le 21.03 et non pas au début, les allergiques au pollen savent bien qu’ils commencent à circuler dès février!

Bref toute une éducation à revoir….. pensez-y!

 

1 réponse
  1. Baudry François
    Baudry François dit :

    La vache produit du lait au printemps et en été pour nourrir les veaux; normalement, nous ne devrions consommer des laitages que pendant cette période.
    Vous ne pensez pas qu’on devrait surtout laisser le lait de vache au veau ? qui, seul, a ce qu’on appelle le ris de veau, et qui lui permet d’assimiler le lait de sa maman.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *